Musée Louis Braille

Dossier pédagogique

                                                

14_logo-musee.jpg

 

 

Musée Louis Braille
13 rue Louis Braille
77700 COUPVRAY
Tél/fax : 01 60 04 82 80

musee.louisbraille@orange.fr


 

 

 

 

 

 

 

SOMMAIRE

 

Réalisé à l'intention des enseignants de manière à faciliter leur visite au Musée Louis Braille, ce dossier comprend :  

 

lego

 

Où se trouve Le Musée Louis Braille dans Coupvray ?

 

 

 

 

Pourquoi présenter le musée Louis Braille aux enfants ?

L’activité et le quotidien d’une famille briarde

Au travers de la Maison Natale de Louis Braille, véritable architecture témoin, il nous est possible de recréer la vie quotidienne d'un village au 18e-19e siècle. Il y a une relation affective entre Louis Braille, sa famille et Coupvray.

Pour ressusciter ces activités villageoises disparues, ces coutumes anciennes, le Musée Braille présente, un ensemble varié d'objets et de mobiliers, très révélateurs d'une autre manière de vivre.

Dans la salle commune, on découvre certains objets de l’époque :

Ainsi que dans l’atelier de bourrelier du père Simon-René Braille :

On trouve dans cet atelier une partie du matériel et du mobilier, utilisés par un bourrelier pour l'exercice de sa profession (de père en fils) :

Les enfants prennent ainsi conscience du travail artisanal de l’époque mais aussi de la dureté du travail. C’est aussi dans cet atelier, que nous retraçons l’accident de Louis Braille.

 

 

 

Louis Braille et l’invention de son Système d’écriture et de lecture

L’histoire de Louis Braille peut toucher tout public mais surtout les enfants car c’est à l’âge de 5 ans que Louis Braille perdit la vue.

Et à 15 ans, il crée déjà son propre alphabet : il utilise 6 points en relief dans chaque carré. Pour chaque lettre, il place différemment les points. Voici un exemple ci-dessous :

systembraille.jpg

En touchant ces points, un aveugle peut identifier chaque point représentant les lettres. Depuis, Louis Braille est reconnu comme l’un des plus importants inventeurs.

Le braille a ainsi été crée en 1824 mais il fallu plus de 20 ans pour que celui-ci soit accepté  par les voyants en France.

Dans l’ancienne chambre de Louis Braille, sont présentés différents livres d’écritures en relief, des tablettes braille ainsi que des machines à écrire braille, afin d’expliquer toute l’évolution de l’écriture du braille à nos jours.

Aujourd’hui, le braille est universel. Il est suffisamment moderne pour s’adapter de façon géniale aux nouvelles technologies.

Il est important au sein de la visite, de faire prendre conscience aux enfants que grâce au braille, les personnes aveugles peuvent enfin accéder au savoir et à la culture. On évoque ainsi l’importance des NTIC et de l’informatique, qui ont permis de développer des outils adaptés aux personnes non-voyantes : montres parlantes, téléphone à commande vocale, imprimantes braille,…

 

 

L’initiation à l’écriture braille

braille.PNGL’atelier d’initiation au braille a pour objectif de faire découvrir ce qu’est le braille, de donner les bases de l’alphabet et grâce à la visite, de faire un rapprochement avec ce qui a été vue ou va être vue au musée, en rapport avec  la tablette braille par exemple ou la machine à écrire braille.

Cet atelier permet notamment de « dédramatiser » le handicap visuel  en montrant qu’une personne aveugle peut vivre « comme tout le monde » moyennant quelques adaptations.

Cette mise en pratique permet ainsi de bien expliquer les principes fondamentaux du braille et de rappeler que c’est une écriture alphabétique : un caractère braille pour une lettre.

A la fin de l’atelier, chaque enfant est invité à écrire son prénom en braille.

Matériel pédagogique :

 

 

Les ateliers sensoriels

L'apprentissage de la citoyenneté passe immanquablement par le respect et la compréhension de l'autre. Ces ateliers seront l'occasion de découvrir, de mieux  connaître, de mieux comprendre les personnes handicapées visuelles.

Sensibiliser le public jeune est essentiel car c’est dès le plus jeune âge que les préjugés se construisent. Travailler sur ces stéréotypes, sociaux et familiaux, dès l’enfance est la meilleure chance pour que les préjugés s'effacent plus rapidement.

L'objectif des ces ateliers est de contribuer à faire disparaître les images stéréotypées et changer le regard des enfants sur le handicap visuel. Il est aussi de prôner la tolérance, le civisme, d'apprendre à vivre avec la différence, à contrôler sa peur de l’autre et apprendre et expérimenter la solidarité.

Ainsi, les enfants participeront à des ateliers sur les sens avec les yeux bandés, afin de comprendre comment les personnes aveugles arrivent à développer d’autres sens, sans la vue.

Le toucher

Les enfants devront reconnaître différentes matières et formes :